image_print

Le match en duo Monique Chasseigne — Marie-Paule Cierniak contre Patrica Longree — Sylvie Gony

Est-ce la proximité et la coïncidence du salon œnotouristique dans la même ville ? Le partenariat de vignerons du cru ? Toujours est-il que le millésime 2016 des Fabuleux Cruciverbistes à Château-Thierry s’est avéré des plus pétillants. Avec des convives de tous les terroirs (en attente des meilleures productions) qui ont paru se régaler.

La grille du Grand Prix Eskimos Open du dimanche matin était intitulée « Le bulletin météo d’aujourd’hui » : un sujet que les prévisionnistes de Cruciverbie n’avaient pas forcément prédit, mais des plus actuels, en ces temps de réchauffement planétaire, de catastrophes à répétition, et autres dérèglements sur lesquels les grands de ce monde se sont penchés à la COP 21. Malgré tous les nuages qui auraient pu assombrir l’horizon, les choses n’ont pas semblé si obscures à l’assemblée des concurrent(e)s réunie à la salle municipale de la rue du Château. L’air de rien, l’un des mystères (miss-terre ?) apparemment les plus difficiles à percer est venu de la définition du 1 vertical : « Elles ont des pépins, en cas de mauvais temps ». Finalement, fort peu n’y ont vu goutte et l’immense majorité a résolu la grille dans le délai imparti. Et c’est le favori Bernard Philippet qui l’a emporté avec un sans-faute en 14 min 08, mais les six poursuivants à 0 faute n’étaient pas si loin…

 

De haut vol, « dans l’air »

 

Dans le prolongement de l’épreuve sur tables, votre serviteur a situé les 16 énigmes des tournois de l’après-midi « Dans l’air », avec un certain souffle ma foi. Et sans parvenir à tempérer les ardeurs de ses invités. En solo ou en duo, dans les tournois principaux ou les consolantes, les cruciverbistes ont livré des parties de haut vol, toujours serrées et spectaculaires. En individuel, Bernard Philippet a réussi le doublé en gagné la finale belge du tournoi principal, cependant que Jean-Claude Gouy emportait la consolante. Par équipes, la paire Marie-Françoise Modaine et Jean-Baptiste Mignot a raflé le trophée majeure, alors le duo Christian Boccon-Cyrille Veltz se sont imposés dans la joute bis.

À relever qu’AIR est également une abréviation de l’agence immobilière qui a offert le séjour d’une semaine en janvier 2017 aux Carroz : prix que le tirage au sort a attribué à Patrice Driot de Château-Thierry.

Au-delà de la compétition, ces rencontres 2016, accueillies par la municipalité et une belle équipe de bénévoles, toujours soutenues également par des sponsors locaux ont valu par leur grande convivialité. À l’heure de la remise des prix, on a pu se réjouir que c’est bien l’esprit amical et sportif qui avait une nouvelle fois pétillé, à deux pas du salon « Champagne et vous ».

Et aussi :

• la solution de la grille d’inscription : 2016-ct-solution-inscription

• une grille du tournoi : 2016-ct-tour10grille

• le classement du Grand Prix Eskimos Open : 2016-ct-grandprixclassement

• le classement des tournois Solo et Duo : 2016-ct-tourclassement

l’album photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *