image_print
La demi-finale entre Marie-Françoise Modaine et Bernard Philippet

La demi-finale entre Marie-Françoise Modaine et Bernard Philippet

C’était une première et cela fut un grand succès. La rencontre « les Fabuleux cruciverbistes » proposée dimanche 17 novembre à Château-Thierry, par Jean Rossat en partenariat avec la mairie axonaise, a marqué les esprits : que ce soit par sa forte participation, une ambiance des grands jours et d’exquis mots croisés autour de l’enfant du pays, Jean de la Fontaine.

Dans les anciens bains-douches de la cité « à fables », rue du Château, 40 adeptes de J.R venus de tous les horizons (de la ville, de l’Aisne, de France et même de Belgique) se sont trempés le matin dans une drôle d’énigme revisitant le grand fabuliste et sa ville natale. Comme d’habitude, ils ont dû débusquer sous les feuilles quelques embûches que n’aurait naturellement pas désavouées l’ancien maître des eaux et forêts castelthéodoricien. Il leur a fallu par exemple identifier la queue du renard du Roman, le personnage cabot de taille à lutter avec Sire Loup, ou encore un de ces endroits de la ville hôte où « le roseau ne rompt point ». Trouver ses mots mieux que Commère la carpe, en somme.

Pour sa part, le favori Bernard Philippet est parti à point comme la tortue et a couru très vite comme le lièvre, pour réaliser un sans-faute en 11’35, suivi par Jean-Claude Gouy, Xavier Chevalier et Marie-Françoise Modaine. À noter que la grille, qui a ensuite donné lieu à un dialogue entre l’auteur et les participants, a été complètement remplie par 37 des 40 cruciverbistes présents : preuve que celle-ci était une nouvelle fois accessible à tous et toutes.

Les chaînes et le réseau

Après le buffet sur place d’un bon traiteur, les 40 « Fabuleux cruciverbistes »  ont pris le chemin de la salle de la Légion d’honneur à la mairie où 16 autres grilles du « maltraiteur » de service étaient au menu des tournois sur tableaux. Placées sous le titre générique « Tout ça, c »est des fables », celles-ci ont donné lieu à des joutes riches en émotion, suivies par un public passionné. Le problème des grandes finales, intitulé « Les chaînes et le réseau » a vu la victoire des représentants de Belgique  : Bernard Philippet contre l’Ardennais Xavier Chevalier dans le tournoi Solo ; Thierry Van Houtte, associé à l’Alsacien Christian Bottemer contre la Bourguignonne Sylvie Gony et le Francilien Thierry Bruger.

Lors de la remise des prix qui a suivi, le député-maire Jacques Krabal, tout en soulignant la dimension actuelle des fables de La Fontaine, s’est montré enchanté de la réussite de cette grande première de mots croisés dans sa ville. Avant  de penser à une suite pour les années futures…

Afficher :

• le classement du Grand Prix

• le palmarès des tournois

Dans la presse :

le reportage de vuduchateau.com

• l’annonce dans le journal l’Union en deux parties.

L'Union - Annonce

L’Union – Annonce

 

L'Union - annonce (suite)

L’Union – annonce (suite)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *