image_print

Résolution collective à l'ombre des platanes

Résolution collective à l’ombre des platanes

Après Georges Brassens, place à l’un des ses « copains d’abord » . Le Grand Prix Eskimos «  »open » qui a ouvert le samedi matin  « Les Croisés de Raimbaud de Vacqueyras » a rendu hommage à Boby Lapointe. Pourquoi lui ? Parce que 2012 marque le 90e anniversaire de la naissance et le 40e anniversaire de la mort  de l’illustre auteur-compositeur-interprète de Pèzenas (1922-1972), maître des calembours, contrepèteries et autres allitérations, mais aussi un vrai poète de Languedoc (en un seul mot). Le choix d’une telle toile de fond pour l’éngime a pu surprendre au départ les cruciverbistes francophones présent(e)s, mais ne les a certes pas dérouté(e)s puisque jamais, dans une rencontre du genre, la proportion de grilles sans faute ou complètes ne s’est avérée aussi forte. Comme toujours, l’essentiel était en effet moins de connaître le père de « Framboise (et avanie) » que de déjouer les tournures et fausses pistes imaginées par l’auteur « d’exquis mots ». Le titre d’un des disques du seul chanteur français ayant été sous-titré dans un film en français est :  « Comprend qui veut ou… qui peut' » ; il y eut sans doute aussi un peu de ça à Vacqueyras, patrie du troubadour Raimbaud.

Le parti d’en rire

Au-delà du chanteur piscénois, c’est l’humour français qui a été honoré tout au long du festival. Parallèlement au Grand Prix « open », les équipes du Grand Prix Eskimos « Gens du Pays » ont planché pour leur part sur les « Émissions comiques au programme » (de la télé, NDLR) cependant que les qualifiés pour les tournois sur tableaux du dimanche ont revisité les grands classiques des one man shows hexagonaux.

Chez les zélés fans du « parti d’en rire », c’est Bernard Philippet qui a emporté les joutes individuelles, la paire Jean-Claude Faure-Alain Kueny qui a confirmé son titre local sur tables et l’équipe Georges Flambard-Christian Boccon le tournoi « Duo ».

Le samedi après-midi, les festivaliers attitrés et gens de passage se sont associés pour résoudre les grande et petites grilles proposées par votre serviteur, à l’ombre des platanes du cours Stassart. Entre les compétitions pour les « Eskimos » et les jeux sans jeu pour tous, les Croisés de Raimbaud aux lauréats desquels la  Société de Lecture a offert cette année un olivier — en hommage à l’ancienne présidente Simone Darut, disparue en 2011 — ont ainsi une nouvelle fois prouvé leur enracinement local. Et leur volonté de grandir.

En plus :

le palmarès complet du festival de Vacqueyras 2012.

• un choix de définitions de la question complémentaire de la grille d’inscription.

une grille des tournois.

l’album photo.

• la vidéo.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *