image_print

Is/tournoi des collèges

Les cruciverbistes en herbe ont creusé leur sillon

Pour les 20 ans du festival des mots croisés dIs-sur-Tille, dont il fut en 1990 — ne l’oublions pas — plus que le simple auteur des grilles mais bien le concepteur général pour la ville côte-d’orienne, Jean Rossat a célébré un double rattachement : celui de sa région natale à la France en 1860 et aussi celui des mots croisés à la république des lettres, histoire de boucler la boucle pour le verbicruciste haut-savoyard à la formation de journaliste.
Le dimanche, dans sa grille comptant pour le championnat francophone, le Grand Prix Eskimos et la qualification aux tournois de Bourgogne, il a ainsi proposé au 4 vertical, en 13 lettres, cette formule : « Montagnard révolutionnaire, voire non conventionnel » . Plus qu’une définition, les spécialistes auront vu là l’une des signatures (il y en avait d’autres) de cette drôle de petite œuvre ancrée dans l’actualité, comme il conçoit désormais systématiquement chacune de ses énigmes littéraires. Dans les tournois de Bourgogne qui ont suivi, l’ancien frontalier de Genève a rassemblé les grilles sous le titre de : « Frontières ».
Le samedi, le créateur carrozien des rencontres publiques de mots croisés, a proposé aux visiteurs de la foire commerciale une grande grille intitulée : « Un tour en montagne ». L’après-midi, il a présenté aux 32 équipes de collégiens sélectionnées (photo du tournoi ci-contre) 24 grilles placées sous l’appellation : « Agricultures d’aujourd’hui », dont l’une avait le mot MARAICHERE au 1 horizontal, référence autobiographique à l’Arthazien d’origine, cette fois-ci.
Deux décennies après, tous les participant(e)s concerné(e)s, chacun à sa façon, se sont en tout cas passionnés pour ces mots croisés hors des sentiers battus, sur le fond comme sur la forme. S’agissant des compétitions, le favori Bernard Philippet a tout gagné : le championnat francophone, le Grand Prix Open et le tournoi SOLO (devant le revenant Éric Saragossa). Succès également de la paire Thierry Van Houtte-Lionel Lebret sur Michelle Willemin et Jean-Claude Driot, en finale du dans le tournoi DUO. Lire le palmares-d’Is2010 complet (les qualifiés du tournoi individuel sont classés de 1 à 8 , ceux du tournoi par équipes de 9 à 40).

Outre la grille du Grand Prix Eskimos, Jean Rossat a également animé lors de cette édition, une très belle résolution collective sur la place ainsi qu’un tournoi pour les collèges en plein boum !

 


Is-sur-Tille 2010 par Descarroz

Les commentaires sont fermés.