image_print

Autour du mot, sans maudire

D.L. 29 mai 2010

Sous le titre « Mots et usages de mots, son compte est bon« , le Dauphiné Libéré a présenté Jean Rossat, dans son édition du 29 mai 2010,  en prélude à sa première venue au Festi’Game de Samoëns. Le reporter du quotidien de Rhône-Alpes a souligné l’originalité de la démarche de celui qui « promène ses grilles géantes et ses innombrables définitions non dénuées d’humour et de jeux de mots aux six coins de l’hexagone pour faire plancher les cruciverbistes (…)« . Puis a cité ses mots : « (…) Les mots croisés constituent une contrainte permettant de raconter une histoire énigmatique, toujours ancrée dans le quotidien et la réalité ». Avec celui qui « tente avec succès de faire noircir les cases blanches en public lors d’événements culturels et d’animations festives »,  les amateurs pourront notamment résoudre collectivement une grille géante de 600 cases, a expliqué le journaliste en estimant en conclusion  qu’il y aura « de quoi tourner autour du mot, sans maudire ».

Les commentaires sont fermés.