Concours n°83 : des auteurs de définitions en forme olympique

À l’occasion du concours de la revue Eskimos n°83 autour de la grille « Sur la piste des J.O. de Grenoble », les cruciverbistes ont imaginé des définitions pour les mots MÉDAILLE et MARCHE. Guy Bonnin est monté en haut du podium. Pour les autres, il aura été important de participer. Florilège :

• MÉDAILLE

« Elle n’est pas sur la boîte, en chocolat » (Guy Bonnin), « Parfois en chocolat, cette banane ! » (Lionel Maurouard), « Son revers n’est pas fameux » (Daniel Cierniak et Marie-Jo Place), « Revers de fortune » (Francine Pichon), « Hommage et intérêt » (Anne-Marie Bergeret), « Insigne de reconnaissance » (Bernard Arnautou), « À Londres en 2012, c’est Laurent Manaudou ou un déflorant pour l’or » (Jean-Philippe Beuzit), etc.

• MARCHE

« Passe du (bon) temps sur un li » (G.Bonnin), « Pas à la suite » (D. Cierniak), « Mise au pas » (Marie-Jo Place), « N’est-ce pas ? » (Bernard Arnautou), « En… mouvement » (Marie-Paule Cierniak), « À l’ombre de Mister Renard » (Francine Pichon), etc.




Concours n°82 : des définitions et des actes

Pour le concours de la revue Eskimos n°82 autour de la grille « L’entrée d’une artiste (dans le dico) », les cruciverbistes ont défini les mots CÉSAR et COMÉDIE. Et montré leurs talents d’actrices et acteurs de la Cruciverbie.

• CÉSAR

« Ridicule en 1996 » (Patrick Vigouroux), « Jules de Rosalie » (Guy Bonnin), « Sculpture de prix » (Daniel Cierniak), « Créateur d’un quatre-tiers » (Pierre Clerc), « Roi resté depuis longtemps sur le carreau » (Georges Flambard) et « Ce roi se tient toujours à carreau » (Laurent Leshauris), « Son pouce en mesure plus d’un » (Philippe Dhondt) et « Un coup de pouce contribue à sa renommée » (Pierre Bernard), « Rosalie, elle est partie, si tu la vois ramène-la lui » (Cyrille Veltz), « Doit-on lui rendre sa salade ? » (Thierry Bruger) et « Salade romaine » (Lionel Maurouard), « Bus en mission ; écraseur d’autos en action » (Michèl Villemin), « Un sacré bouleversement » (Sylvie Gony), « Ses comprimés l’ont fait vivre » (Christian Bottemer), « Jules de Romains » (Édith Sordet), « Patron de presse » (François Beaufeïst), « Avé… l’accent, fend le cœur » (Christian Boccon), etc.

• COMÉDIE

« L’arme des pleureuses » (P. Vigouroux), « Se joue pour pour jouer » (G. Bonnin),  « Balzacienne très humaine » (Daniel Cierniak) et « Humaine ou divine, selon les auteurs » (P. Dhondt), « Peut déraper quand elle déjante » (P. Clerc), « La Française des jeux de sociétaires » (T. Bruger) et « Française au palais Royal » (L. Leshauris), « Farce et attrape » (Marie-Paule Cierniak), « Cap hilarité » (Bernard Arnautou) et « Gaze hilarante » (M. Villemin), « Caprice des vieux » (Corinne Bertrand), « C’est na, na chez les enfants » (S. Gony), « Fait son théâtre sur le boulevard » (E. Sordet), « Du cinéma, du cirque ou du théâtre ! » (L. Maurouard), « Tartufe ou jeu d’hypocrite » (Jean-Philippe Beuzit), « Sa place est à Montpellier » (Jean Despax), etc.




Concours Eskimos n°81 : au rayon des belles définitions

Pour le concours de la revue Eskimos n°81 autour de la grille « L’évasion  des forçats de la route », les cruciverbistes ont eu à définir les mots RAYONS et PELOTON. Un excellent exercice de mise en jambe ou en selle !

• RAYONS

« Relient à vélo le centre à la périphérie » (Pierre Bernard), « Crions dans les ruts » (Guy Bonnin), « Faisons œuvre d’indues stries » (Daniel Cierniak), « Connaissances d’érudit(s) » (Corinne Bertrand), « Radions ou radieux » (Jean-Claude Gouy), « Sommes à exclure » (Bernard Monnet), « Barrons — Mieux encore ! Pilot-ons » (Michèle Willemin), « Ils ont pignon sur roue » (Marie-José Place), « On y plante les petites graines » (Jean-Claude Driot), « Planches utiles pour la culture » (Jean Despax), « Dangereux « dards » de Râ sur la peau » (Thierry Bruger), « Mis en cercle » (Marie-Paule Cierniak), « Bêtas parfois » (Patrick Vigouroux), « Interdits, c’est l’enfer ! » et dans la série X : « Classés X, ils dévoilent notre intimité » (Cyrille Veltz), « Classés X, ils ne sont pas réservés aux adultes » (Philippe Dhondt), « Nés sous X, ils passent à la radio » (Daniel Vernon), « Se manifestent fréquemment sous X » (Laurent Leshauris), etc.

• PELOTON

« L’amas de laine » (P. Bernard), « Gros, il maigrit en avalant la côte » (G. Bonnin), « Allons-y à tâton » (D. Cierniak), « Son gros se situe entre la tête et la queue » (C. Veltz), « Craint la dent du chat, voire la Dent de Chat » (B. Monnet), « Quand on a fait le trou, on peut le semer » (Jean-Philippe Beuzit), « Groupe de pouvoir exécutif » (L. Leshauris), « Mieux vaut le voir passer que passer devant » (P. Dhondt), « Ensemble d’exécutants » (Jean-Claude Driot), « Exécutant » (J-C. Gouy), « Section d’assaut » (C. Bertrand), « Suppôt d’échappement » (P. Vigouroux), « Pour y être, il faut savoir tricoter des jambes » (Jean-Marie Colasse), « Familier à ceux qui tricotent » (Daniel Vernon), « Peut partir en quenouille » (A. Ropers), « S’effiloche dans les lacets » (M-P. Cierniak), « Le gros est gonflé à bloc lors de la poursuite » (Renée Devos), « Groupé avant l’emballage » (Jean Despax), « Sa queue a les cuisses molles » (T. Bruger), « Selles… de moutons de Panurge (découvertes dans le plat et les côtes) » (M. Willemin), et – groupées – « Bande roulante » (Sylvie Gony),  « Bande organisée » (B. Arnautou), « Bande sur la route » M-J. Place), etc.