image_pdfimage_print

Sous les yeux de Gaston l’escargot (en rouge au centre), les cruciverbistes ont fait vite.

Les collégiens ont cherché la petite bête au festival des mots croisés, le samedi 26 mai 2018 à Is-sur-Tille. Formés en binômes, les 64 élèves finalistes de 5e ont planché sur 24 grilles conçues par l’auteur haut-savoyard attitré autour de « L’univers des insectes et des autres êtres vivants minuscules ». Au fil des tours du tournoi principal ou de la consolante, les cruciverbistes en herbe ont montré leur savoir-faire au public des enseignants, des parents et des petit(e)s camarades. Des spectateurs également acteurs puisqu’ils ont pu jouer simultanément à l’aide des définitions des parties qu’ils étaient en train de regarder. Quelle ambiance, quelle démonstration, quatre heures durant pour les 200 personnes réunies dans la salle des Capucins, ce temple du renouveau de la Cruciverbie francophone !

À la carte ou au menu

Le soir, en ce même lieu transformé en un tour de main par l’équipe de l’association-hôte « Is Mots croisés », 120 convives (des grandes personnes) d’un succulent repas bourguignon ont résolu, ensemble, trois grilles mitonnées par le chef sur le sujet de la vie issoise et présentées sur écran géant en vidéo projection.

Le samedi matin, en ouverture, les passants associés ont pu résoudre un problème de 600 cases sur le thème de la gastronomie. Car au festival d’Is-sur-Tille, il y a des mots croisés pour tous les goûts, à la carte et au menu. Et cette année, comme les précédentes, les gens du cru se sont régalés !

quelques photos…

• une grille de la soirée « gastonomique » : 2018.is-SOIRÉE:01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image