image_print

Françoise Fourré au Festival d’Is-sur-Tille en 2010

Françoise Fourré est décédée ce vendredi 13 octobre 2017, à l’issue — comme on dit — d’une longue maladie qu’elle aura défiée avec courage, avant de devoir abandonner la partie. Amoureuse de la langue française et aussi de celle de Shakespeare qu’elle avait enseignée, Françoise était aussi une passionnée de mots croisés. Abonnée de longue date à la revue Eskimos, elle a participé, bon an mal an, à chacun des festivals des villes en 2 lettres (Is-sur-Tille, Eu et Aÿ-Champagne), et aux autres qui ont poussé ici et là en terre de France :  « Les Croisades d’Oc » à Villeneuve-Tolosane, « Les Croisés de Raimbaud de Vacqueyras »  ou  « Les Fabuleux Cruciverbistes » à Château-Thierry, dont l’édition 2015 a marqué sa dernière sortie.

Excellente festivalière dans l’esprit, elle aura été également de nombre d’après-festivals, à discuter et rire jusque tard le dimanche soir. Car pour elle, croiser les mots c’était bien sûr aussi échanger avec des amis. Son départ va laisser une place vide dans les salles des concours, des tournois, ainsi qu’à la joyeuse tablée des cruciverbistes.

En ce moment difficile, toute notre sympathie va à sa famille. Domiciliée à Auxerre, Françoise Fourré a été inhumée vendredi 20 octobre à Cézy dans l’Yonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *