image_pdfimage_print

Lors du concours de la revue Eskimos n°77, les cruciverbistes ont défini les mots SPORT et SUCCÈS, en marge de la grille « Le français au niveau mondial ». Et réalisé souvent de remarquables performances, dont les suivantes :

• SPORT

« Bob pour l’hiver » (Pascal Fritsch, Strasbourg), « Pratique de fond peut-être, mais pour la forme » (Thierry Bruger, Hargeville), « Cérébral, il ne lui manque pas une case » (Cyrille Veltz, Fère-Champenoise), « Une idée peut y trotter dans l’athlète » (Michel Vanobost, Renaix), « Sa pratique nécessite beaucoup de dépense » (Daniel Cierniak, Leforest), « Branche où un Puma pose sa griffe » (Bernard Philippet, Polleur), « Basket ou savate » (Sylvie Gony, Marcilly-sur-Tille)

• SUCCÈS

« Œuvre de Lenôtre, et sans râteau ! » (P. Fritsch), « Ce n’est pas forcément du gâteau pour la crème des sportifs » (C. Veltz), « Réussite nécessitant l’utilisation de bonnes cartes » (T. Bruger), « Tube à air » (Marie-Paule Cierniak, Leforest), « C’est pas déconfiture » (Guy Bonnin, Rochechouart), « Loin du four » (Jean Despax, Montpellier), « Pâtisserie à la noix » (Laurent Leshauris, Auzeville), « Souvent appelé, rarement venu » (Michèle Villemin, Poissy), « Hit, hit, hit, hourra ! » (Jean-Claude Gouy, Le Puy-en-Velay), « Tabac que l’on prise » (Hervé Hardouin), « Passage à tabac » (Pierre Bernard, Paris), etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image