image_pdfimage_print

La grille d’inscription au festival Les Fabuleux cruciverbistes à Château-Thierry 2015 proposait de définir les mots PASSAGE et CONTROLE. Les candidats et candidates au déplacement dans la cité axonaise se sont avérés d’excellent(e)s passeurs(ses) de mots exquis. En témoignent ces quelques trouvailles choisies.

• PASSAGE

« Public ou privé, son emprunt offre souvent un grand intérêt » (Thierry Bruger, Hargeville), « Récompense de l’élève en un mot, ou la gourmande, en deux » (Cyrille Veltz, Fère-Champenoise), « (À l’entendre) Pas vraiment l’image que l’on s’en fait » (Michèle Villemin, Poissy), « Des clous » (Pierre Bernard, Paris), « En hiver, défilé en col blanc » (Monique Chasseigne, Plivot), « Traverse en un mot, a des travers en deux » (Corinne Bertrand, Corbas), « Sans témoin, on ne peut le réaliser sur la piste » (Daniel Cierniak, Leforest), « (Bref)Séjour de réfugié en un mot, risquant l’expulsion en deux » (Bernard Philippet, Polleur), « Ouverture en sol mineur » (Nadia Chasseigne, Voillecomte), « Chas, col, sas » (Renée Devos, Nieppe), « Espace protégé qui court les rues ! » (Marie-Françoise Modaine, Avançon), « Le dernier se fait sonner la cloche » (Patricia Longree, Polleur), « Pourtant piéton, il est au milieu de la rue » (Jean-Luc Pinai, Paris), « Pas vraiment une blague… à tabac » (Georges Flambard, Digosville), « Peu prisé quand il est à tabac » (Marc Cimpello, Quévreville-la-Poterie), « À tabac, il nuit à la santé » (Philippe Dhondt), « Permet d’arriver en première, sans rétrograder » (Xavier Chevalier, Poix-Terron), « Son droit peut permettre de tourner à gauche » (Marie-Noëlle Mauris, Le Trétien), « Dissipé en deux mots » (Jean Brisard, Les Rivières-Henruel), etc.

• CONTRÔLE

« Annule le résultat, s’il est positif » (T. Bruger), « Technique pour éviter de le perdre » (C. Veltz), « Raté, peut faire virer l’andouille » (M. Villemin), « Agent de maîtrise » (P.Bernard), « Crash (ou crache–test » (M. Chasseigne), « Où jacques chancellent » (C. Bertrand), « Obstacle avant le passage » (D. Cierniak), « Fait par la garde, je le garde » (R. Devos), « Qualité pour les produits » (Christian Boccon, Usinens), « Technique pour la sécurité » (Martine Besset, Soissons), « Tour de piste » (M. Cimpello), « Peut précéder un redressement même s’il peut paraître tordu » (X. Chevalier), « Mon anagramme dit ce que font les poussins » (Bernadette Clerc, Longeau), « Positif, plutôt négatif pour le sportif » (Claire Delahaye, Reims), « Routier qui conduit au radar » (P. Dhondt), « Certains le passent la tête dans le sac » (Christian Bottemer, Ostwald), etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image