image_print

Pour le concours de l’hiver paru dans Eskimos n°63, vous avez résolu la grille « le Marché de Noël » et imaginé des définitions pour deux mots imposés : JOUET et PAQUET. En voici un florilège :

JOUET

Plaie mobile (Georgette Abel) ; Bébelle pour se faire un film (Corinne Bertrand) ou Bébelle pour « itinéraire d’un enfant gâté » (Michel Vanobost) ; Souvent présent à Noël (Sylvie Gony) ; Tombe de hotte en bas (Pierre Frioux) ; Il vaut mieux l’avoir que de l’être (Jean-Claude Driot, Marie-France Demy) ; Voilà une bonne chose de fête (Daniel Cierniak ; Objet de « M’amuse » (Jean-Pierre Cambien) ; S’amuset (Jean-Marie Champion) ; Fait plaisir ou souffre-douleur (Thierry Bruger) ; Richard en 76 en France et en 82 aux USA (François Beaufeïst) ; S’ajoute au Perrier à Épernay (Daniel Vernon) ; Ôtez O.T., ça reste un jeu (Alain Dupont) ; Il cultive à la maternelle (Horace Moï) ; Pierre Richard pour un richard (Francine Pichon) ; Pour l’âge tendre et P’têt de bois (Guy Bonnin).

PAQUET

Se met, avec les pieds dans le plat (Michael Cannon) ; Emballe parfois quand on le déballe (H. Moï) ; Colis fiché (Laurent Leshauris) ; Il joue en avant (G. Bonnin) ; Croisière en cadeau de Noël (Daniel Vernon) ; Fruit de mer (Pierre Bernard) ; Marseillais quittant la cuisine les pieds devant (F. Beaufeïst) ; Sèches au bureau ou mouille à la plage (Thierry Bruger) ; Bien ficelé… avec adresse (Michèle Willemin).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *