Eskimos a polarisé à Ugine

Des grilles de toutes les couleurs pour les ados.

Des grilles de toutes les couleurs pour les ados.

« Chaque grille de mots-croisés est une œuvre littéraire, un polar en soi ». Vous le savez maintenant ; c’est ainsi que je conçois le métier de verbicruciste. Heureuse coïncidence :  le 13e Festi’Livre d’Ugine de ces 24 et 25 mars, dont les acteurs principaux étaient le bédéiste belge Griffo, ainsi que des auteurs et éditeurs régionaux, était justement placé sous le signe du livre policier. À l’affiche notamment : un café Polar à la médiathèque, une animation-jeu intitulée « Je mène l’enquête« , encadrée par l’association Libre et Rit à l’attention des enfants et adolescents, ou encore une table ronde avec le romancier et scénariste Thierry Bourcy.

Dans le cadre des énigmes à résoudre ensemble par les visiteurs de passage, il m’est apparu logique de proposer la grande grille « Série noire« , plus que jamais à place avec ses clins d’œil aux ouvrages, termes, auteurs et personnages propres à ce genre littéaire. En tout cas, j’avais un bon mobile. Les enquêteurs adultes réunis (experts ou non) du samedi et du dimanche ont ainsi pris un malin plaisir commun à percer le mystère, partant de suite sur une bonne piste en trouvant : « ROMAN POLICIER » pour la définition « Lignes à haute tension » au 1 horizontal et « REFROIDISSEMENT » pour « Ice crime » au 1 vertical. Après avoir échafaudé la potence, il ne leur restait plus qu’à fabriquer le coupable…

Autre fait (divers) remarquable : les apprentis limiers ont suivi  leurs maîtres à la trace et montré un réel « savoir-flair » prometteur. Invités à plancher sur des problèmes de 100 cases, nombre de jeunes ont répondu présent, notamment le samedi, résolvant quelque neuf grilles spécialement créées pour eux. À bonne école, ceux-ci seront, espérons-le, les cruciverbistes de demain, au tableau ou sur le papier. Hypothèse à confirmer lors des éditions futures.

 

 

 




12 et 13 mai : avec des mots libres à Courbevoie

 

Des joutes spectaculaires et interactives, comme en 2011.

Des joutes spectaculaires et interactives, comme en 2011.

Un verbicruciste est un dompteur de mots, dont le rôle est de contraindre les lettres à entrer dans un cadre précis, pour former des mots choisis. Pour la troisième année consécutive, votre serviteur est invité les 12 et 13 mai à occuper une place à part entière, aux côtés d’autres artistes du verbe, au sein du Festival des Mots Libres de Courbevoie. Le samedi après-midi, ce sera pour une rencontre exceptionnelle au parc des Pléiades jouxtant la mairie : de 15 h à 18 h, le public courbevoisien pourra résoudre ensemble une grille tournant autour de leur cité (son histoire, son patrimoine, ses figures illustres d’hier ou d’aujourd’hui). L’auteur est déjà à l’œuvre à son atelier et sa production très personnelle promet d’ores et déjà bien des émotions !

Le dimanche après-midi, la plage (horaire) sera laissée aux jeunes. Dans la foulée d’une première réussie en 2011, les élèves des classes locales de 5e vont participer, à partir de 14 h, au tournoi  des collèges sur tableaux à l’ancienne mairie. 32 cruciverbistes en herbe auront été sélectionnés lors d’une épreuve sur tables dans les établissements et formeront les 16 équipes appelées à s’affronter à partir des huitièmes de finale. Interactives et spectaculaires, ces joutes devraient une nouvelle fois toucher le grand public. Et indirectement faire œuvre de sensibilisation.

Le dimanche soir, visiteurs adultes et jeunes, s’adonneront à des jeux sans enjeu, en guise de final à ces deux journées.

Venez visiter le blog www.festivaldesmotslibres.fr