10-11 septembre : Vacqueyras, cru 2011

 

Le départ des finales des tournois 2010

Le départ des finales des tournois 2010

Comme beaucoup de vins, le festival des mots croisés de Vacqueyras se bonifie avec l’âge. Les amateurs de grand cru pourront à nouveau le vérifier lors de la 6e édition des Croisés de Raimbaud de Vacqueyras » qui aura lieu dans le bourg viticole du Vaucluse les samedi 10 et dimanche 11 septembre 2011. Cette production 2011 de la Société de Lecture locale et de Jean Rossat, le verbicruciste haut-savoyard dans le rôle du maître de chais, est en tout cas prometteuse pour les palais, et devrait rappeler le goût puissant et savoureux du millésime 2010. Au programme des mots croisés :

– les Grands Prix Eskimos « Open » (individuel) et « Gens du pays » (par paires) sur tables samedi 10 septembre à 9 h 30. En 2 heures maximum, les cruciverbistes de toutes provenances lecteurs de la revue Eskimos d’une part, les locaux d’autre part vont résoudre deux grilles différentes de Jean Rossat,  comptant pour deux épreuves séparées.

– la résolution collective d’une grille de 600 cases, puis de grilles de 100 cases, en toute convivialité à l’ombre du cours Stassart, samedi à 16 h.

– les tournois sur tableaux, dimanche 11 septembre de 9 h 30 à 12 h et à partir de 14 h : le tournoi individuel « Solo » pour les huit premiers du Grand Prix Eskimos « Open » à partir de quarts de finale ; le tournoi par paires « Duo » pour 16 équipes formées des 9e à 24e du Grand Prix Eskimos « Open » associés à 16 concurrents du cru.

 

Autres réjouissances et agréments prévus à l’attention des festivaliers et accompagnants :

– une agape samedi à midi

– une visite de cave ainsi qu’une découverte de la flore sauvage samedi après-midi.

– une autre visite de cave dimanche matin.

Cela vous dit de passer un week-end de très bon goût autour des meilleurs grilles et côtes-du-rhône qui soient ? C’est très simple. Pour les épreuves « Gens du Pays » et les jeux sans enjeu dans la rue, il suffit d’être là aux heures indiquées. Pour le Grand Prix Eskimos « Open », il faut remplir puis retourner une grille d’inscription dont le but n’est pas de sélectionner, mais bien d’entraîner ou d’initier au style de Jean Rossat, l’instigateur de ces rencontres publiques de mots croisés.

• La présentation générale, la dotation détaillée, la grille d’inscription au Grand Prix Eskimos « Open » et le règlement sont obtenus en téléchargeant le fichier pdf Vacqueyras2011.

• Le reportage de l’édition 2010 des Croisés de Raimbaud de Vacqueyras.

• L’album photo de 2010.

• Mots dits en 2010 (vidéos).

 

 




14 août 2011 : jeux de l’esprit aux Carroz

Les Carroz 2010 : un tour en montagne.

Les Carroz 2010 : un tour en montagne.

Eskimos et Jean Rossat sont invités par l’association « L’art de vivre au Grand Massif » à participer le dimanche 14 août 2011 à la 2e Journée des Jeux de l’Esprit aux Carroz. À partir de 15 h à l’Espace Serveray (là où se sont déroulées par le passé deux belles joutes de mots croisés), le verbicruciste carrozien sera présent aux côtés des joueurs d’échecs, de belote, de poker et de bridge, pour une rencontre dont les contours restent à préciser. Ce sera peut-être la résolution collective de grilles de 600 cases comme lors de l’édition réussie de 2010, mais la porte reste ouverte pour des animations — voire des tournois sur tableaux — basé sur des grilles de 100 cases, pour les adultes et/ou les jeunes.  Affaire à suivre.

Voir le reportage de la 1ère Journée des jeux de l’esprit aux Carroz.




28 mai 2011 à Genève : les experts à Balexert

Première séance d'Eskimos avant l'entracte.

Première séance d’Eskimos avant l’entracte.

Ce 28 mai 2011, les cruciverbistes genevois ont joué « Les experts: Balexert ». Dans le cadre de la Journée internationale du jeu pilotée par l’Association genevoise des ludothèques, les acteurs improvisés — recrutés dans le plus grand centre commercial de Suisse romande — ont interprété les œuvres de Jean Rossat, présent sur les lieux de la représentation. Suivant les explications et les orientations de l’auteur et metteur en scène, les  amoureux des mots croisés de toutes générations ont résolu collectivement de grandes grilles fétiches de l’artiste ambulant, lors de deux séances  séparées par un court entracte : une première (celle qui a attiré le plus de monde) autour de la nourriture quotidienne pétrie par le boulanger (« qui ne fait que geindre ») ; une seconde aussi belle, mais commencée sans doute trop tard dans l’après-midi, à une heure où les consommateurs finissaient leurs courses au pas de course. Mais cela fait partie du jeu de ces activités culturelles, dans un un lieu où il n’est point de chalands nonchalants. Près des mots croisés, les jeux pour les petits ont diverti toute la journée les visiteurs du but de leur visite.

Et quelques photos en plus…