Passy 2018 : une grande première sur le toit du monde

Les clients de la course sur les mo(n)ts ont suivi le guide

Au pied du mont Blanc, le guide haut-savoyard des mots a emmené la cordée des cruciverbistes sur le toit du monde les 10 et 11 août. Après avoir installé son camp de base à l’entrée (à la sortie plutôt) du Salon du Livre de Montagne de Passy, il a invité le public à chercher ensemble les solutions d’une grille géante inédite « En cordée dans l’Himalaya », illustrée par des photos de l’association France-Tibet ; sans omettre bien sûr de montrer et d’ouvrir la voie… La course, pleine de reliefs et de surprises, a culminé au plus haut point et les conquérants de l’utile ont eu bien raison de pavoiser pour célébrer leur exploit commun.

Durant ces deux jours, les mots-croisistes réunis ont également pu résoudre de petits mots croisés « hAUt féminin » pour reprendre le thème général de cette édition 2018 du traditionnel rendez-vous littéraire passerand. Même l’alpiniste et conférencière Christine Janin, qui gravit l’Everest, a failli jouer sur une grille parlant d’elle, au passage…




À Passy, on s’est passé le mot !

Au pied du mur des mots, la cordée des cruciverbistes

Avec le guide des mots Jean Rossat, la cordée des cruciverbistes a une nouvelle fois effectué une très belle course les 11 et 12 août 2017 à Passy. Dans le cadre du Salon du Livre de Montagne établi au pied du mont Blanc, les visiteurs à la page ont pu parcourir ensemble une grille escarpée de 600 cases, jusqu’a atteindre le sommet : celui de la résolution complète. En écho à cette édition intitulée « Là-haut… des animaux », ils ont aussi résolu deux problèmes inédits de 100 cases « Au chaud, les marmottes » et « Pas touche au patou » (où ils auront reconnu la patte de l’auteur).

Histoire  de prolonger ce moment sur les cimes, beaucoup ont emporté à la maison des recueils du plus montagnard des verbicrucistes. Dans la poche ou le sac à dos, selon le format de l’ouvrage choisi.




J.R. déchaîné à Passy

2016-PASSY-report-07

La cordée des cruciverbistes et le guide des mots

Jean Rossat s’est déchaîné à Passy, les 5 et 6 août. Le verbicruciste de la haute et de la « Yaute », aujourd’hui redescendu dans la plaine, a proposé des grilles d’Eskimos aux visiteurs  du 26e Salon international du livre de Montagne, placé cette année sous le thème : »Éthique au sommet« . Revue en main,  les cruciverbistes entrants ou plutôt sortants (donc plus disponibles après le tour des stands) se sont rassemblés devant les mots croisés : des difficultés plus agréables à escalader quand on est bien encordé et guidé par un professionnel.

Les énigmes mise en jeu avaient été créées au pied d’une autre montagne (celle de Reims), en d’autres temps (l’an 2000). Mais cette nouvelle sortie a montré qu’elles n’avaient pas pris une ride, ou si peu. Particulièrement nombreux et motivés, les adeptes de ces randos des mots ont parfois un peu transpiré, mais se sont visiblement fait beaucoup bien à la tête au final.

Présent également aux côtés des auteurs et éditeurs à l’intérieur, où il a dédicacé quelques ouvrages, le mots-croisiste attitré de la manifestation passerande a convaincu et été lui même conforté dans l’idée de revenir en ce nouveau camp de base. Peut-être pour des courses encore plus ambitieuses…