Françoise Fourré s’en est allée

Françoise Fourré au Festival d’Is-sur-Tille en 2010

Françoise Fourré est décédée ce vendredi 13 octobre 2017, à l’issue — comme on dit — d’une longue maladie qu’elle aura défiée avec courage, avant de devoir abandonner la partie. Amoureuse de la langue française et aussi de celle de Shakespeare qu’elle avait enseignée, Françoise était aussi une passionnée de mots croisés. Abonnée de longue date à la revue Eskimos, elle a participé, bon an mal an, à chacun des festivals des villes en 2 lettres (Is-sur-Tille, Eu et Aÿ-Champagne), et aux autres qui ont poussé ici et là en terre de France :  « Les Croisades d’Oc » à Villeneuve-Tolosane, « Les Croisés de Raimbaud de Vacqueyras »  ou  « Les Fabuleux Cruciverbistes » à Château-Thierry, dont l’édition 2015 a marqué sa dernière sortie.

Excellente festivalière dans l’esprit, elle aura été également de nombre d’après-festivals, à discuter et rire jusque tard le dimanche soir. Car pour elle, croiser les mots c’était bien sûr aussi échanger avec des amis. Son départ va laisser une place vide dans les salles des concours, des tournois, ainsi qu’à la joyeuse tablée des cruciverbistes.

En ce moment difficile, toute notre sympathie va à sa famille. Domiciliée à Auxerre, Françoise Fourré a été inhumée vendredi 20 octobre à Cézy dans l’Yonne.




À Passy, on s’est passé le mot !

Au pied du mur des mots, la cordée des cruciverbistes

Avec le guide des mots Jean Rossat, la cordée des cruciverbistes a une nouvelle fois effectué une très belle course les 11 et 12 août 2017 à Passy. Dans le cadre du Salon du Livre de Montagne établi au pied du mont Blanc, les visiteurs à la page ont pu parcourir ensemble une grille escarpée de 600 cases, jusqu’a atteindre le sommet : celui de la résolution complète. En écho à cette édition intitulée « Là-haut… des animaux », ils ont aussi résolu deux problèmes inédits de 100 cases « Au chaud, les marmottes » et « Pas touche au patou » (où ils auront reconnu la patte de l’auteur).

Histoire  de prolonger ce moment sur les cimes, beaucoup ont emporté à la maison des recueils du plus montagnard des verbicrucistes. Dans la poche ou le sac à dos, selon le format de l’ouvrage choisi.




JR à la fête entre équidés et apidés

Près des ruches, les mots croisés ont fait le « bzzz ».

Le 13 août 2017, le croiseur de mots haut-savoyard a animé comme chaque année la fête de Desingy. Les jockeys de la fameuse course d’ânes qui fait le renom de cette manifestation villageoise estivale étant cette année les apiculteurs et apicultrices, J.R. a proposé des grilles se rapprochant ou se rapportant du monde des abeilles. Tout miel, l’essaim de cruciverbistes a ainsi pu résoudre collectivement la grille de 600 cases « Dites-le avec des fleurs » ainsi qu’une énigme inédite de 100 cases « Au royaume de la reine ».

Casée entre deux ruches de circonstance, l’activité de mots croisés a permis naturellement aux esprits de bourdonner. Chapeau le producteur et les ouvrier(e)s !